L'ancien maire de Drancy, président de l'UDI, avait déposé six plaintes contre Eve Szeftel qui, en 2020, publiait le livre-enquête Le maire et les Barbares, dans lequel elle révélait ses accointances locales avec les islamistes. Pour l'une d'entre elles, le tribunal correctionnel de Versailles vient de prononcer la relaxe de la journaliste. Eva Szeftel se dit aujourd'hui « soulagée et satisfaite » par la relaxe prononcée par le tribunal correctionnel de Versailles, le 21 novembre. Pour autant, les poursuites lancées contre elle par l'ancien maire de Drancy et ancien député UDI de la Seine-Saint-Denis sont loin d'être closes. D'une part, parce que Jean-Christophe Lagarde a décidé de faire appel de la d ...

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Supplément du journal

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page