Benyamin Netanyahou avait besoin d'Itamar Ben-Gvir pour se faire réélire. Mais saura-t-il gouverner avec lui ? Benyamin Netanyahou avait besoin d'Itamar Ben-Gvir pour se faire réélire. Mais saura-t-il gouverner avec lui ? On reconnaît de loin Itamar Ben- Gvir, sa silhouette trapue et sa large kippa blanche penchée sur le haut de la tête. Seule concession à son mandat de député et sa profession d'avocat, il s'est accoutumé au port du costume, qu'il porte volontiers sans cravate. Mais le politicien de 46 ans n'a rien perdu de l'énergie charismatique qui le portait, dès l'adolescence, à la tête des manifestations contre les accords d'Oslo, au début des années 90. Son activisme au sein du mouvement d'extrême droite Kach de Meir Kahane lui avait même valu d'être exempté de service militaire, quand Tsahal avait préféré ne pas incorporer dans ses rangs ce fauteur de troubles. Quelques semaines avant l'assassinat d'Itzhak Rabin, on l'avait vu arracher le bouchon de radiateur de la Cadillac du Premier ministre et affirmer que « si onest arrivé à sa voiture, on arrivera jusqu'à lui ». Bien que l'activiste ultranationaliste se soit toujours défendu d'avoir eu l'intention de s'en prendre physiquement au chef du gouvernement travailliste, ila su jouer de l'ambiguïté, comme avec son admiration affichée pour Baruch Goldstein, le terroriste juif qui avait tué 29 Palestiniens dans le tombeau des Patriarches à Hébron, en 1994. Celui qui a été arrêté à de nombreuses reprises et qui a fait profession de défendre les activistes d'extrême droite devant la justice, n'a jamais caché ses convictions. Il considère qu'Israël doit revendiquer et assumer son identité juive, nationale comme religieuse, et rejeter tout ce qui pourrait en faire un État comme les autres. Ce fils d'immigrants d'Irak et du Kurdistan a grandi dans une famille laïque près de Jérusalem, avant d'élire domicile à Kyriat Arba. Élu pour la première fois à la Knesset en 2021, grâce à une alliance entre son parti Puissance juive et Sionisme religieux de Bezalel Smotrich, Itamar B ...

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page