L’écrivaine et éditorialiste poursuit Dieudonné devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris après une vidéo mise en ligne sur son site, dans laquelle il la traite notamment de « pauvre négresse de la communauté juive ». Actualité juive : Dans quel contexte avez-vous décidé de poursuivre Dieudonné ? Rachel Khan : En octobre 2020, Dieudonné a publié une vidéo de 16 minutes qui entendait répondre au texte que j’avais publié dans le Huffington Post peu de temps auparavant. Dans ce texte, intitulé « Face aux punchlines antisémites du rappeur Freeze Corleone, ne créons pas un Dieudonné 2.0 », j’appelais à un dialogue avec le rappeur pour désamorcer le risque d’escalade de l’antisémitisme. Dans sa vidéo longue d’une quinzaine de minutes, Dieudonné fait comme s’il dialoguait avec moi et tient des propos qui relèvent à la fois du racisme, du sexisme, de l’antisémitisme et de la misogynie. Ainsi me dit-il, à la fin de sa vidéo, « pour la communauté juive, tu n’es qu’une pauvre négresse jusqu’à la fin de l’histoire ». C’est la première fois que le mot 'négresse' est utilis ...

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page