Les 242 membres de l'Assemblée générale du CRIF éliront, ce dimanche, le successeur de Francis Kalifat. Retour sur les modalités du vote et analyse des enjeux. C’est à l'auditorium de la rue Broca, Paris 5 ,que les 242 membres de l'Assemblée générale du CRIF sont attendus dimanche, à 11 heures, pour élire Yonathan Arfi ou Ariel Amar, prochain président du CRIF. Après deux mandats consécutifs à la tête du Conseil représentatif des institutions juives de France, Francis Kalifat, doit, au vu des statuts, passer la main. Rien ne l'empêche toutefois, de revenir dans la course dans trois ans. Ce sont donc les membres de l'Assemblée générale du CRIF, eux-mêmes désignés par les 73 associations membres, qui voteront. Chaque association possède un nombre de délégués censé être proportionnel à son importance. Ainsi le FSJU dispose-t-il d’une trentaine de délégués. L'Alliance israélite universelle 17. Le B'nai B'rith 9. La Wizo, l'UEJF, la Jeunesse Loubavitch, le MJLF et l'ULIF ont sept représentants chacun. La plupart des autres associations ne possèdent qu'un, voire deux représentants. Les sections locales du CRIF possèdent également une soixantaine de représentants qui viendront voter dimanche (le vote par procurati ...

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page