MondeMoyen-Orient

Les F35I de Tsahal capables d’atteindre l’Iran sans ravitaillement ?

Des révélations de la presse israélienne coïncident avec le durcissement du dialogue entre les représentants de la communauté internationale et l’Iran, engagé dans des négociations nucléaires à Vienne.

L’hypothèse d’une attaque israélienne contre un ou plusieurs sites nucléaires iraniens a toujours buté jusque-là sur une considération technique : comment atteindre Natanz ou Fordow sans l’appui d’avions ravitailleurs, intervenant, qui plus est, dans l’espace aérien de pays tiers ?

L’autonomie des F-35I ne dépassant pas les 1 200 kilomètres, la question travaille depuis plusieurs années les meilleurs experts israéliens… qui ont peut-être fini par trouver la solution. Selon le Jérusalem Post, les ingénieurs israéliens seraient parvenus à modifier certains des modèles « Adir » pour mener des frappes en profondeur, le cas échéant contre la République islamique. Le site spécialisé Opex360 évoque deux hypothèses : un moteur F-135 moins gourmand ou, plus probablement, la mise au point de réservoirs externes ne venant pas saper pour autant la furtivité des avions de chasse développés à l’origine par Lockheed-Martin. La firme américaine planchait déjà sur la question en 2019. La contenance des réservoirs externes visés s’établissait alors entre 2 000 et 2 700 litres de carburant.


Des F-35I pourraient parfois bientôt bénéficier de ce que les Américains qualifient de « bunker buster », une bombe surpuissante capable de pénétrer les sites les plus fortifiés ou enfouis…comme l’usine souterraine d’enrichissement d’uranium de Fordow par exemple. La société Rafael Advanced Defence Systems a développé une nouvelle bombe comparable aux GBU-28 ou 31 américains, lourde de 2 200 livres. Tandis que les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne exhortaient la semaine dernière l’Iran à « respecter ses obligations juridiques, et à coopérer avec l’AIEA », Jérusalem se prépare au pire : l’échec des négociations à Vienne et une fuite en avant vers la bombe des dirigeants de la République islamique. Steve Nadjar

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page