Le président de Radio J s’est rendu avec Arthur dans la ville de Medyka, à la frontière ukrainienne, avec l’association Sauveteurs Sans Frontières.Dans quel contexte et pour quelles raisons vous êtes-vous rendus la semaine dernière à Medyka, l'un des principaux points de traversée entre la Pologne et l'Ukraine ?Dominique Romano : Arthur, mon meilleur ami, m’a proposé de venir avec lui à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine pour marquer notre solidarité avec le peuple ukrainien et lui apporter notre aide. Il avait affrété un avion privé que nous avons rempli de médicaments. Nous avons atterri à l’aéroport de Lublin, en Pologne, puis fait quatre heures de route vers la frontière ukrainienne que nous avons traversée pour aller chercher deux réfugiés juifs de 86 et 90 ans, rescapés de la Shoah (voir encadré). Cette exfiltration a été l’un des moments les pl ...

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page