La première est que l’État d’Israël n’a tout simplement pas les moyens, comme la France, de s’occuper de tout. La deuxième, bien plus importante, est que la société israélienne ne repose pas sur l’assistanat. Chacun doit, en pratique, être responsable ……….

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page