La crise économique liée à la pandémie de Covid-19 n’a pas épargné les olim de France. Mille familles francophones qui ont fait leur Alyah vivent actuellement sous le seuil de pauvreté. De nombreuses personnes ont vu leurs ressources diminuer, après avoir été mis en congé sans solde ou au chômage, après la cessation de leur activité où leur situation, déjà précaire, s’est aggravée. Au point trop souvent de ne pas …………..

Vous devez être connecté(e)(s) pour accéder au contenu du journal

Je me connecte

Petites annonces

Votre annonce ici ? Ajouter mon annonce

Publicités

Bouton retour en haut de la page